Les modes de vie sédentaires et autres habitudes de la vie moderne conduisent à la frustration du fonctionnement optimal de l’organisme, causant des signes et des malaises qui commencent graduellement à gêner le développement normal de la personne, et peuvent même la pousser vers une maladie chronique ou systémique si elle n’est pas traitée rapidement.

L’un de ces dysfonctionnements a à voir avec le transit intestinal, qui peut avoir des causes multiples à reconnaître si nous voulons le surmonter, étant l’un des plus importants le manque d’activité physique adéquate. L’avantage que nous avons est que, avant de recourir aux médicaments, nous pouvons réduire ces irrégularités avec quelques exercices simples. Pour cette raison, à Detective-Sante.com nous vous apportons les meilleurs exercices pour améliorer votre transit intestinal.

Comment augmenter la motilité intestinale grâce à l’exercice physique

Cet exercice est assez simple et ne demande pas beaucoup de muscles. Cela se fait en se levant, en écartant les jambes un peu plus large que les hanches, avec les pieds à un angle de 45° et le torse droit vers l’avant. Les bras sont placés droits et horizontaux – parallèles au sol – avec les paumes vers le bas de façon à ce que vous ayez l’air d’une étoile à cinq pointes.

Dans cette posture, vous inspirez complètement et expirez bas sur le côté gauche pour toucher (ou tenter de toucher) le pied gauche avec la main droite. Assurez-vous d’évacuer tout l’air. Ensuite, inspirez et soulevez le corps jusqu’à la position initiale et répétez le mouvement, en croisant dans la direction opposée.

Faites environ 10 répétitions lentes de chaque côté.

  • Vos jambes doivent rester droites, peu importe si vous n’atteignez pas vos pieds. Donc tu travailleras aussi sur la sciatique.
  • Rappelez-vous l’importance d’ouvrir vos jambes plus largement que vos hanches et vos pieds à un angle de 45°. Le fait de ne pas le faire peut entraver le mouvement et laisser vos pieds parallèles l’un à l’autre peut entraîner une gêne ou une blessure au ligament du genou.
  • Le bras supérieur (qui ne touche pas le pied lors de l’abaissement) tente de le porter verticalement lors de l’abaissement, les orteils pointant vers le ciel. L’idée est qu’elle ne doit pas rester horizontale pour un mouvement plus complet.
  • Pour prendre soin de votre tête et éviter les étourdissements ou la douleur, assurez-vous que le mouvement est plié de l’abdomen, sans arquer votre cou vers l’avant.
  • Pour terminer, vous pouvez concentrer votre regard sur le bout des doigts de la main que vous tenez en l’air. Du coin de l’œil, sans forcer le cou.

Réglementer les selles lentes avec de l’exercice.

Cette alternative n’est disponible que si vous ne vous sentez pas étourdi ou mal à l’aise avec la version principale. Inspirez vers le haut, puis expirez par le même chemin, mais lorsque vous descendez, vous restez là à respirer lentement et profondément plusieurs fois. Commencez avec 30 secondes et prolongez avec la pratique jusqu’à 2 minutes. Puis montez et procédez à la traversée de l’autre côté avec la nouvelle expiration, qui dure le même temps.

Deux facteurs cruciaux dans le développement de problèmes de transit intestinal sont :

  • Le mode de vie sédentaire.
  • L’adoption de positions assises inappropriées sur une base continue.
Avec cet exercice en position inversée, nous lui permettons de libérer et de réduire la pression sur tous les organes du corps, en particulier les organes digestifs (foie, pancréas, estomac et intestins).
Tout comme nous avons besoin d’espace pour travailler confortablement et correctement, les organes méritent aussi d’être bien positionnés et exempts de surpression, qui s’accumule avec une mauvaise posture et des tensions de stress chronique.

La variante avancée expliquée à la fin se prête à une plus grande prise de conscience de cet effet, ainsi qu’à un résultat plus profond de l’exercice. En respirant profondément dans cette posture, vous pourrez sentir comment l’élargissement de vos poumons pousse littéralement les organes intestinaux, leur fournissant un massage supplémentaire qui favorisera le tractus intestinal et combattra efficacement la constipation.

Réguler naturellement le transit intestinal

Allongez-vous sur le dos, pliez les jambes jusqu’à la poitrine et tenez-les aussi serrées que possible, en respirant lentement et profondément pendant environ 5 minutes.

  • Pour plus d’effet, assurez-vous de sentir la pression que vos jambes exercent sur vos abdominaux.
  • Toute la posture est d’étreindre vos jambes si près que vos mains atteignent le coude du bras opposé. Si vous avez de la difficulté à vous y rendre à cause de la flexibilité, prenez vos genoux avec vos mains.

La pression de la respiration profonde sur le tractus intestinal à partir de la poitrine, plus le poids des jambes lorsqu’elles se serrent l’une contre l’autre, force la zone à s’ajuster, à libérer des blocages et à libérer des gaz. Pour cette raison, il est très utile si vous vous sentez gonflé, bien que dans de tels cas, il peut être nécessaire d’exercer une légère pression et de renforcer graduellement l’étreinte.

Cet exercice est aussi une posture extrêmement relaxante, qui peut vous aider à améliorer votre digestion si vous le faites après avoir mangé ou même avant d’aller dormir et d’éviter l’insomnie.

Améliorer le transit intestinal grâce à l’exercice physique

Asseyez-vous sur vos talons sur une surface rembourrée, jambes jointes. Mettez vos mains sur vos genoux. Dans cette position, commencez à tourner votre abdomen, inspirez lorsque vous avancez sur le côté gauche et expirez lorsque vous revenez sur le côté droit. Faites environ 25 répétitions dans chaque direction, puis répétez dans la direction opposée.

  • La tête ne bouge pas : elle reste au milieu. L’axe médian du mouvement est le point ombilical.
  • Si s’asseoir sur vos talons est très inconfortable : placez un coussin petit ou moyen entre votre cou-de-pied et la surface rembourrée, ou entre vos talons et vos fesses.
  • En cas d’inconfort extrême : les exécuter en position assise sur le devant d’une chaise, les mains sur les genoux.
  • Cet exercice peut être fait en position assise avec les jambes croisées, seulement si vous pouvez être debout sans inconfort dans cette position. En cas de courbure du dos, faites-le de la manière indiquée ci-dessus.

Il y a une variante pour un effet plus grand, c’est d’inhaler profondément avant de commencer les virages, puis de retenir l’air et de commencer les virages dans une direction. Calculez la moitié de votre capacité d’air et lorsque vous l’atteignez, commencez à tourner dans la direction opposée. Ensuite, vous pouvez expirer. Inspirez et répétez la procédure jusqu’à 10 fois.

Cet exercice nécessite une certaine intelligence corporelle, mais avec de la pratique, il peut être réalisé et être un remède extrêmement efficace contre la constipation et les gaz intestinaux. En retour, il donnera de la souplesse à votre dos et, si vous faites la bonne variante à la fin, il oxygénera mieux tout votre sang et vous gardera jeune et énergique.

Exercices pour stimuler les intestins : exercices abdominaux.

La pratique de l’abdomen est une ressource fondamentale pour améliorer votre santé et le transit intestinal, ce qui apportera comme effet supplémentaire le renforcement musculaire de l’abdomen et du dos, ainsi qu’une meilleure posture. Faites en sorte que chacune des répétitions que vous sentez être la bonne pour vous. 20 répétitions pour commencer suffisent.

Parmi les principaux abdominaux que vous pouvez faire sont :

Abdominaux supérieurs : Soulevez votre tronc aussi haut que possible lorsque vous expirez et inspirez jusqu’au sol, puis placez vos mains sur vos oreilles ou les bras croisés sur votre poitrine.

Abdominaux inférieurs : mettre les jambes et les pieds ensemble et s’étirer complètement (jusqu’au gros orteil), inspirer lorsque vous soulevez vos jambes sans plier vos genoux aussi loin que possible (maximum 90°) et ensuite les abaisser jusqu’à la position de départ en expirant. Les bras reposent sur les côtés du corps ou avec les mains sous les fesses.

Abdominaux inférieurs – jambes alternées : c’est le même mouvement.

Bibliographie

  • dames Seniors/hommes Seniors: Gymnastique Avec Bâton (voir)
  • Maladie de Parkinson : LA PRATIQUE DE L’EXERCICE (voir)
  • L’EXERCICE POUR DES OS EN SANTÉ – Osteoporosis Canada (voir)
  • Principe de la PP en jeune – ALEXANDRA VOLLEY (voir)
  • mémo 1 FICHES – arthrolink (voir)
  • basic 10 Challenge – Pilates De La Tête Aux Pieds (voir)
  • exercices De Mise En Forme Avec Ballon – Vélo Club (voir)
  • Des solutions spécifiques pour améliorer sa souplesse (voir)
  • Tout ce qu’il faut savoir de l’opération Et surtout Ce qu (voir)
  • TRIANGULAID TECHNIQUE (voir)

A propos de l'auteur

Elsa

J'entame ma deuxième année d'internat avec enthousiasme. La médecine, ma vocation depuis toujours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.