La glande thyroïde est située dans la partie inférieure du cou et est responsable de la régulation de diverses fonctions de l’organisme, de la participation à la production des hormones thyroxine et triiodothyronine et de la régulation de notre métabolisme. Lorsque cette glande produit plus d’hormones que nécessaire, elle produit un trouble appelé hyperthyroïdie qui provoque de nombreux symptômes tels que fatigue, perte de poids, goitre, agitation et nervosité, palpitations et tremblements, transpiration ou diarrhée, entre autres.

Une fois cette pathologie diagnostiquée, un traitement par un médecin sera nécessaire ; cependant, l’alimentation est un facteur fondamental pour réduire les symptômes et favoriser le rétablissement. Dans Detective-Sante.com nous vous donnons quelques recommandations concernant le régime alimentaire pour l’hyperthyroïdie afin que vous puissiez améliorer votre qualité de vie et assurer votre bien-être.

Aliments adaptés à l’hyperthyroïdie

Le traitement de l’hyperthyroïdie vise à freiner la production excessive d’hormones, ce à quoi contribuent les aliments riches en certains composants tels que l’acide caféique, l’acide chlorogénique ou l’acide ellagique, tous dotés de propriétés antithyroïdiennes. Quelques exemples de ceci sont les ingrédients suivants :

  • Les crucifères comme le brocoli, le chou, le chou de Bruxelles, le chou-fleur ou le radis, qui inhibent l’absorption de l’iode, ce qui est d’une grande aide car cet élément favorise l’apparition de l’hyperthyroïdie.
  • Les légumineuses comme les pois chiches, le soja, les haricots ou les arachides, qui font également partie de ce groupe bien qu’elles soient considérées comme des noix d’un point de vue alimentaire.
  • Aliments riches en acide ellagique, comme les châtaignes, les noix, les pignons ou les raisins secs, ainsi que les fruits charnus comme les raisins et les grenades.
  • Aliments riches en acide caféique, un antioxydant que l’on retrouve dans l’orange et le citron, la laitue, le céleri, le céleri, la citrouille et la figue.
  • Aliments riches en acide chlorogénique comme les prunes, les pêches, les poivrons, les carottes, les avocats, les concombres, les aubergines et le blé.
  • Aliments riches en lithium tels que le melon, l’oignon, les asperges, les endives, les pommes de terre ou le persil.

Aliments interdits pour cette pathologie

D’autre part, il y a aussi une liste d’aliments qui ne sont pas recommandés si nous souffrons de cette pathologie, puisqu’ils stimulent la production thyroïdienne, surtout ceux qui sont riches en iode.

C’est pourquoi vous devriez limiter votre régime alimentaire à des ingrédients comme :

  • Légumes : tomates, ail et épinards.
  • Légumineuses : pois, lentilles et haricots.
  • Fruits : ananas, noix de coco, fraises, pommes, mangues et abricots.
  • Céréales : avoine, maïs et tournesol.
  • Fruits de mer et algues.
  • Plantes, herbes et épices : fenouil, hysope, lierre moulu, ginseng, cannelle et basilic.
  • Noix : noisettes, dattes, pistaches, amandes, noix de cajou et noix du Brésil.
  • Sel iodé.

Que manger au petit-déjeuner avec hyperthyroïdie ?

Option 1
  • Un bol de céréales à grains entiers avec du lait demi-écrémé.
  • Macédoine d’orange, de pêche, de melon et de raisin.
  • Une infusion de menthe de loup.

Option 2

  • Deux tranches de pain grillé de blé entier avec du fromage, de l’avocat et du jambon.
  • Un jus d’orange.
Option 3
  • Un yaourt naturel avec des morceaux de pêche et du miel.
  • Une poignée de noix.
  • Thé vert au citron.

Que manger avec l’hyperthyroïdie ?

Option 1
  • Crème de champignons.
  • Saumon cuit au four avec des asperges sauvages.
  • Dessert pour choisir entre le yaourt naturel ou l’un des fruits antithyroïde.

Option 2

  • Purée de carottes.
  • Poitrine de poulet rôtie avec prunes, raisins secs et pignons.
  • Dessert pour choisir entre le yaourt naturel ou l’un des fruits antithyroïde.
Option 3
  • Ragoût de pois chiches avec poireau, oignon, pomme de terre, poivron et une feuille de laurier.
  • Dessert pour choisir entre le yaourt naturel ou l’un des fruits antithyroïde.

Que manger pour le dîner dans ces pathologies ?

Option 1
  • Aubergines brouillées, poivre, oeuf et noix.
  • Merlu grillé au jus de citron.
  • Un yaourt ou une infusion (facultatif).

Option 2

  • Crème de brocoli, chou-fleur et carotte.
  • Poitrine de dinde grillée au persil.
  • Un yaourt ou une infusion (facultatif).

Option 3

  • Salade avec tacos de poulet grillé, laitue, radis, concombre, carotte, noix et arachides avec vinaigrette au miel.
  • Un yaourt ou une infusion (facultatif).

A propos de l'auteur

Chloé

Plus qu'une poignée d'année avant de pouvoir enfin exercer. J'ai choisi la médecine généraliste pour pouvoir aider le plus grand nombre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.